Comment choisir une bonne assurance obsèques ?

Comment choisir une bonne assurance obsèques ?

8 janvier 2020 0 Par Tina

Le contrat d’assurance obsèques a pour premier rôle de procurer un soutien matériel et financier à la famille durant les moments des funérailles. Si on y souscrit, l’assureur va tout prendre en charge, éventuellement, de l’organisation tout entière. Cependant, il faut quand même savoir comment choisir la bonne assurance. Pour cela, nous allons vous aider.

Les deux types de contrats

Il y a deux grands types de contrats, quand souscrits à une assurance obsèques. On peut souscrire à une :

  • Garantie obsèques en capital : ce sera vraiment utile avec une aide financière qui n’affecte pas l’aspect organisationnel
  • La garantie obsèques en prestations : on organise en avance et au moindre détail l’organisation des funérailles.

On doit examiner rigoureusement le contrat pour savoir ce qui y est compris et ce qui n’y est pas. Vous pouvez visiter plusieurs mutuelles santors.

Si vous voulez organiser vous-même vos obsèques

Le contrat obsèques offre la possibilité d’une organisation complète des obsèques. Quand on va décéder, la famille n’aura plus à s’occuper de l’organisation.

  • La maîtrise des obsèques : elle offre la possibilité de personnaliser les aspects des funérailles. Elle laisse le choix entre le type de cercueil qu’on veut, la sépulture qu’on souhaite, le type de cérémonie, la concession… On peut voir directement les détails avec un opérateur funéraire et il va tout de suite transmettre le devis de toutes les modalités pour les funérailles.
  • L’examen des contrats. On a exactement 30 jours si on veut revenir sur la signature du contrat obsèques. Ainsi, on doit bien vérifier toutes les clauses avant le dernier verdict. Alors, il faut vérifier les détails pour les options funéraires en détail. Le capital assuré ne doit pas être soumis à l’inflation. On doit pouvoir changer de bénéficiaire à tout moment. Il faut qu’on puisse changer d’opérateur funéraire.

Comment se passe la souscription ?

Lors de la souscription d’un contrat obsèques, aucun questionnaire médical ni question retraite n’est demandé. Il n’y a pas d’âge limite, même si les assureurs savent que les 75-80 ans sont les plus fréquents à le faire. En revanche, l’âge est important pour les assureurs, dans le calcul des cotisations. Plus une personne est âgée, plus elle devra mettre le prix. Par exemple, un septuagénaire paie quasiment le double d’un sexagénaire.

Il faut savoir que différents types de contrats existent, que ce soit pour un versement aux bénéficiaires ou encore à une agence funéraire. Le contrat en capital est le plus courant car il représente 70 % des formules souscrites. Il est destiné à verser les frais funéraires aux bénéficiaires, désignés par l’assuré. Ces personnes vont ensuite pouvoir financer ces frais, avec une somme allant de 3 000 à 6 000 euros. Le problème existant, était que les bénéficiaires pouvaient l’utiliser pour leur usage personnel ; jusqu’à qu’une loi soit mise en place, affectant les dépenses uniquement aux funérailles.

Les points à vérifier, avant de souscrire une assurance obsèques

La personne qui devra souscrire cette assurance ne sera plus de ce monde lorsqu’il faudra vérifier si le contrat est bien respecté. C’est pour cette raison que certains éléments peuvent être contrôlés en amont tels que :

  • les frais
  • la revalorisation du capital
  • les délais de carence et de versement