Quelle verrière choisir pour l’intérieur de sa maison ?

Quelle verrière choisir pour l’intérieur de sa maison ?

27 juin 2021 0 Par Eva

Ces dernières années, les verrières s’invitent de plus en plus dans les intérieurs, mais aussi dans les extérieures. Elles apportent une note d’élégance et une touche de modernité, mais elles sont surtout faites pour véhiculer de la luminosité. Attention toutefois, un mauvais choix de matériau ou d’emplacement aura l’effet contraire. Avant de vous lancer dans cette aventure, découvrez les différents types de verrières et choisissez celle qui illuminera vraiment votre chez-vous.

Une verrière c’est quoi ?

Petit rappel, la verrière est une sorte de paroi vitrée qui sert à séparer une pièce en deux espaces distincts sans avoir à ériger une véritable cloison. Contrairement à cette dernière, le vitrage dont elle se dote permet de conserver une illusion de grandeur dans les deux pièces. Autrement dit, la verriere Paris permet d’obtenir une pièce supplémentaire sans avoir à monter un nouveau mur ou à élargir la maison.

À part servir de cloisonnement, elle est aussi un élément de décor indéniable. On peut en ériger une au milieu du salon ou bien entre la salle à manger et la cuisine afin que les odeurs des plats mijotés ne parviennent pas jusqu’à vos invités.

Il faut préciser que la verrière se fond facilement dans le décor, quel que soit le style de décoration que vous avez adopté. Il suffit seulement de trouver le modèle le plus adapté dans des tons qui se marient avec le reste de la pièce.

Comment trouver la bonne verrière pour son intérieur ?

Tout dépend de votre budget et de vos goûts personnels. Sachez que sur le marché, on peut trouver une verriere Paris en kit ou bien en commander une sur mesure.

Les modèles en kit sont appréciés pour leur facilité d’installation étant donné qu’il ne reste plus qu’à les monter une fois arriver chez vous. Les modèles sur mesure, quant à eux, permettent toutes les fantaisies.

Quel modèle de verrière choisir ?

Avant de faire votre choix, découvrez d’abord les nombreux modèles que vous avez à disposition.

Les variétés de verrières selon leur matériau de support

Quel que soit le style de la verrière, les vitrages sont toujours encadrés dans des matériaux rigides en guise de support. Votre tâche est donc de choisir le bon mariage en fonction de vos envies.

Les matériaux les plus courants sont :

  • L’acier : il découle directement de la verrière « style atelier d’artiste » qui a le vent en poupe ces dernières années. Les profils du cadre sont soudés entre eux, mais dans le plus pur style artisanal. Les verrières sont thermolaquées puis les vitrages sont maintenus au sein des cadres avec du mastic ou de la parclose. L’association de l’acier et du verre apporte un style chic et moderne. Ce modèle coûte toutefois plus cher que les autres puisqu’il faut compter entre 500 et 1 000 euros le mètre carré.
  • L’aluminium : les verrières en aluminium sont aussi élégantes et apportent de la luminosité, mais elles sont moins esthétiques que les modèles en acier du fait de leurs montants plus larges. Leur taille est, de plus, standardisée donc il est difficile de les utiliser dans le cadre d’une rénovation. Elles coûtent néanmoins moins cher que les verrières en acier puisque le prix moyen du mètre carré oscille entre 500 et 750 euros.
  • Le bois : les verrières en bois apportent à la fois élégance et chaleur dans un intérieur déjà composé de bois. Un autre avantage c’est que le bois peut se décliner sous toutes les envies et en plus, il est possible de réaliser des moulures au niveau du soubassement. Le choix est donc large en matière de personnalisation, mais contrairement à l’acier, le bois est moins solide. Tâchez donc de choisir une essence robuste et assurez-vous que le produit final le soit également. En matière de prix, le prix moyen du mètre carré varie entre 500 et 900 euros.

Les variétés de verrière selon le style

Lorsqu’on parle de verriere Paris, deux styles sortent le plus du lot. D’une part, il y a les verrières « ateliers d’artiste » et d’autre part, les modèles style « loft ». Que choisir entre les deux ?

  • La verrière « atelier d’artiste » :

À l’origine, les artistes utilisaient les verrières pour séparer leur atelier de leur lieu de vie puisque la majorité d’entre eux travaillaient chez eux. Pour conserver la luminosité nécessaire à leur travail, ils ont préféré ériger ces cloisons en verre que des murs qui risquent d’assombrir l’espace. Et bien évidemment, pour faire tenir les vitres en place, il a fallu les encadrer. À cette époque, les bordures en acier étaient les plus utilisées. Les verrières virent ainsi le jour.

Pour les artistes, la verriere Paris était devenue un must pour créer divers espaces tout aussi lumineux les uns que les autres leur conférant ainsi une illusion de grandeur. En plus d’apporter de la lumière, elle a permis d’apporter une touche créative et conviviale à leur intérieur. Au lieu de bâtir des murs imposants, les verrières aèrent visuellement les différents espaces créés sans avoir l’impression de se retrouver à l’étroit.

Depuis, ce style est toujours autant apprécié et bon nombre de particuliers continue d’y recourir.

  • La verrière style « loft » :

Avant toute chose, savez-vous ce qu’est réellement un loft ? Il s’agit d’un lieu industriel ou professionnel qu’on a transformé en lieu d’habitation. Même si votre maison ne répond pas à cette définition, sachez que le style « loft » est emprunté à ces milieux professionnels souvent pourvus de vitres séparatives ou de plafond en vitre.

Il est alors courant de retrouver ces types de verrières dans les intérieurs afin de diviser un vaste espace en petites entités plus intimistes sans avoir à créer de murs. L’avantage c’est que tous les espaces ainsi créés profitent de la luminosité de la pièce maîtresse.

De toute façon, quels que soient le modèle que vous choisissez et le style pour lequel vous craquez, la verriere à Paris est un élément, à la fois de décor et pratique. Il ne vous reste plus qu’à trouver le modèle qu’il vous faut ou à créer votre propre style.